qui je suis vraiment

10 novembre 2015

Veuillez m'excusez

Pour cause de la reprise scolaires, des stages et d'autres problèmes d'ordre personnels, je n'ai pu continuer d'écrire la suite des aventures d'Ethan.

 

Je peux vous assurez que je continuerai d'écrire lorsque tout ce sera calmé ^^

 

Toutes mes excuses

Posté par luc4s à 20:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]


01 septembre 2015

chapitre 4 - Le départ

Après mettre remis de ma séparation avec Émilie, je pris le chemin pour rentrer chez moi. Soudain, je me suis rappeller que ma mère venais tous les soirs pour vérifier que je dormais bien, et que j'avais oublier de sortir les poubelles ... je sens que j'allais passé un mauvais quart-d'heure.

Ma mère m'attendait sur le peron de la porte, inquiète et soucieuse, les poubelles à la main.

  - ou était-tu passé Ethan Jules corsu ?

  - je suis aller chez quelqu'un

  - qui ?

  - Émilie carter .

  - pourquoi ?

  - pour lui dire au revoir .

  - et pourquoi sur toute les personnes du college tu est allez la voir elle ?

  - parce que c'est la seule personne qui va me manquer ...

  - et donc il n'y a rien entre elle et toi ?

  - je n'en suis pas sûr .

  -je te défend de retourner la voir.

  - et comment veut-tu que je la revois ? Dans quelques heures tu m'emmène dans un endroit d'ou j'ignore tout ! Je ne sais même pas qu'elle genre de vêtement je doit prendre !

  - tout dépend de l'humeur du chef de meute .

  - hein ?

  - son esprit est relier à la nature. Dans un rayon indéfini, il peut changer la composition de celle-ci .

  - et ce n'est que maintenant que tu me dit cela ?

  - sa n'a rien d'extraordinaire je te signale.

  - ha bon ?

  - tout les chefs de meutes et leur famille en son capable. Maintenant va préparer tes affaires ethan .

 

Posté par luc4s à 11:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 août 2015

Chapitre 3 - Émilie

Heureusement pour moi, ma mère connait assez bien la mère d'Émilie, et connait son adresse. Le tout est de la prendre sans me faire remarquer. Avec son sens de l’ouïe surdéveloppé, autant dire que c’est missions impossible … ou alors, lorsqu’elle est à la douche, en train d’écouter une chanson de Mylène Farmer. Cette option est la seule que je puisse avoir. 

- Chéri ? je vais à la douche. Tu peux sortir les poubelles ?
- Oui.
- Prépare ton sac pour demain. Nous partons à la première heure.
- Ok.
Je fouille le sac à ma mère, et je trouve enfin l’adresse d’Émilie.
Je prends mon vélo, et un peu d’argent à ma mère pour lui payer un resto.
Sauf que je me suis rappelé d’un détail. Julien est le frère d’Émilie. Et c’est lui qui m’a ouvert la porte. Oups.
Mais avant qu’il est eu le temps de dire ou de faire quelque chose, le père d’Émilie le rejoignant me dit :
- Cela fait un moment que ma fille me parle de toi. Elle t’attend depuis des années, tu sais ?
- Ha … ah bon ? que dit-elle de moi ?
- Elle me dit que tu es un garçon charmant qui sait comment ce comporté a tout moment de sa vie.
Si seulement c’était le cas en ce moment-là, je serai tout à fait normal.
- Et … est-elle présente ce soir ? il faudrait que je lui parle …
- Oui, je suis là, dit Émilie en descendant les escaliers avec une robe a m’en coupé le souffle, qu’a tu prévu de nous faire faire ?
- Et bien … ciné et restaurants
- Ha d’accord
- Et après, j’aurais quelque chose à te dire …
Je l’emmenais au cinéma voir le film hunger games et au Mc do d’à côté. Sur le trajet du retour, je lui explique la situation sans lui dire mes origines.
- Et voilà. Maintenant tu sais pourquoi je dois partir.
- Sache que tu me déçois beaucoup. Dire que je venais d’avoir des coups de coeurs pour toi.
- Je n’est pas le choix. Je pars demain à la première heure.
- Et en plus tu ne me l’annonce ce soir pour dans 3-4 heures ??!
- Si tu savais à quel point je suis désolé …
- Pas autant que moi. Crois-moi la dessus.
Et sur ces paroles décevantes, elle me quitta pour rentrer chez elle, et moi chez moi avec une mine à être enterrer.
Je la révérer un jour ?

Posté par luc4s à 00:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2015

chapitre 2 - Retour a la normal

Apres le secret de ma famille dévoilé, et avoir perdu mon père, ma mère m’a dit qu’elle m’emmènera en fin de semaine voir sa famille, pour voir si j’étais apte à suivre la meute ou pas, et me demanda de faire comme si tout ça ne c’était jamais produits et de vivre ma semaine de collège comme je la vie d’habitude. Sauf que ma vie ne sera plus pareil après ce que je venais d’apprendre. Et en plus de ça, je n’avais pas révisé mon contrôle sur l’anatomie humaine … et j’avais contrôle avec le pire professeur de SVT au monde, Mme fitchen. Cette semaine allez être un bon fiasco … Mais le pire dans tout ça, c’est qu’il me rester plus qu’une semaine pour demander à la plus belle fille de sortir avec moi : Émilie lechène. Il y a aussi la photo de classe, et tous les clubs auquel je suis inscrit.

C’est alors que le pire se produisit :
Lors du déjeuner à la cafeteria, j’ai percuté mon plateau sur la nouvelle veste du capitaine de l’équipe de football, julien :
- Hé minus !! tu peux pas faire attention ? cette veste coute 250 dollars. J’espère que tu à assez d’argent pour m’en racheter une neuve !
- Heu … non, désolé …
- Tu sais ce que tu vas devenir ?
- Heu … pas vraiment non.
- Je vais te transformer en pâté pour chat de ma grand-mère !!!
- Heu … ho ! bonjour M. le principal
- Toi, prépare-toi à souffrir. Ce soir, devant le collège à 17 h. tu à intérêts à être au rendez-vous !!!
Heureusement que les footballeurs ne sont pas très malin. J’étais sûr qu’il aurait oublié d’ici ce soir.
Mais, malheureusement pour moi, il m’attendait devant le collège.
Je ne m’étais pas préparer à ce qu’il oublie, et ne savait pas quoi faire.
Mais tout à coup, mon sang se mit à bouillonné comme de l’eau dans une marmite, ma vue devenait toute rouge, et je sentais ma force se décuplé. Avant même que je comprenne ce qu’il se passé, je mis un coup de poings pile sur le nez de julien qui s’est écroulé par terre.
Juste après, je rentrais chez moi en courant pour demander à ma mère ce que sa signifiait :
- Ce n’est rien, ton coté bagarreur de loup ressort sur le calme de ton coté vampire.
- Mais, pourquoi maintenant ?
- C’est le signe que j’attendais pour pouvoir te mener à la meute pour que tu passes ton test. Nous partons demain matin voir la meute.
Demain matin ! Ça veut dire que je n’ai plus que ce soir pour dire à Émilie ce que je ressens pour elle.
Mais, je ne sais pas où elle habite … comment faire ?

Posté par luc4s à 10:06 - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 juillet 2015

chapitre 1: vampire ou loup garou ?


Tandis que je dormais paisiblement, un bruit qui se situe entre le cri et le grognement me réveilla en sursaut. Le bruit venait du jardin. Plus précisément du bois à côté du jardin. Mes parents me raconté quand j’étais petit que les anciens habitants de la maison c’était fait dévorer pendant une balade dans les bois. Depuis ce jour, je sortais très rarement de la maison. Mais, inquiet par le bruit, je décidai d’aller enquêter sur quelque créature de mon imagination débordante.Je pris une lampe torche, un couteau en argent et sortit. En fin de compte, je n’étais peut-être pas aussi lâche, mort de peur  prismouillé comme le disait les filles de l’école. Je suivis le bruit jusqu’au lac au centre du bois. Et au bord du lac, je vis un chien se battre avec un  humain qui ressemblait étrangement au fils de l’ancien habitant de MA maison alors qu’il a disparus depuis 150 ans !!! Je pris mon téléphone pour faire une photo et pour prouver a mes parents que je ne rêver pas …
Le lendemain, je montrais la photo à mes parents qui ont cru à un montage numérique :
- Tu n’aurais pas dû faire sa mon enfant, dit ma mère, tu m’as fait une peur bleu. Faire un montage numérique sur des morts, ce n’est pas beau du tout
- Mais maman … ce n’est pas un montage !! retorqu-ai-je
- C’est ça. Et moi je vais me transformer en vampire et ta mère en loup-garou !
- Ça suffit !! priver de sorti pendant 1 mois !! trancha ma mère
Me punir pendant 1 mois pour ce qu’il croyait être un montage photo ? Il se passe quelque chose de pas net dont mes parents sont apparemment impliquer et ne veulent pas que j’en sache quoi que ce soit.
Le soir même, je sortis par la fenêtre de ma chambre avec la lampe et le couteau, et retournais au lac. Le chien attendait l’homme, prêt à se battre. L’homme arriva quelques secondes après moi, et passa juste à côté de moi. Mais ce n’était pas le fils de l’ancien habitant … c’était mon père !!! Et, je remarquais que ces yeux avait une couleurs dorée, comme ceux des vampires !! Il alla parler au chien qui a ma grande surprise se mit à parler !! :
- Quel argument viens-tu m’exposer pour que je parte ?
- Celui de mon fils. Il a pris une photo de nous en train de nous battre hier soir … tu peux rester 1 mois, c’est-à-dire le temps que mon fils soit punis. Apres, pour notre sécurité, il vaut mieux que tu partes.
- Je ne partirai pas avant d’avoir récupérer ta femme !!! ma sœur doit rester avec sa meute
- Ne recommençons pas à nous battre comme hier soir !!
Et sans un mot de plus, le chien qui était un loup garou, arracha la tête de mon père. Je courrais chez moi, réveillas ma mère et lui racontais tout. C’est alors que je compris que je ne serais jamais comme les autres. Mi loup-garou, mi vampire.
Mon univers s’écroule petit à petit…

Posté par luc4s à 11:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]